AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'orchestre des doigts, Osamu Yamamoto

Aller en bas 
AuteurMessage
metoo

avatar

Lion Chat
Age : 31

MessageSujet: L'orchestre des doigts, Osamu Yamamoto   Dim 2 Mar - 23:22

L'orchestre des doigts.
Osamu Yamamoto

4 volumes, fini. 11€ (grand format). Éditeur : Milan, label Kankô

Kiyoshi Takahashi rêve de partir en France étudier la musique, mais ses parents qui ont trimé pour qu’il puisse suivre des études sont contre ce projet : il n’est pas possible de vivre de la musique ! Renonçant à son rêve, Takahashi part de chez lui et prend un poste d’enseignant à l’école municipale d’Osaka pour enfants sourds et muets. Comment, lui qui aime tant la musique, peut-il arriver à communiquer avec ses enfants qui ne l’entendent pas ?

L’histoire est basée sur des faits réels avec une documentation énorme (les références nous sont données), ce manga nous montre l’évolution de l’éducation des enfants sourds et muets au japon mais aussi en occident. Le dessin est bien sûr nickel pour rendre un réalisme parfait. Nous suivons les progrès et la vie d’un enfant en particulier, Issaku, ce qui donne une touche d’émotion supplémentaire. Le regard sur la différence est objectif, ce qui nous permet de constater par nous même les difficultés que rencontrent les personnes sourdes-muettes. Malgré le thème un peu grave, il s’agit là d’une lecture plaisante car on ne vire jamais dans le tragique ou le pathétique : on peut être heureux malgré un handicap.


Dernière édition par metoo le Lun 20 Mai - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna

avatar


MessageSujet: Re: L'orchestre des doigts, Osamu Yamamoto   Mer 28 Mai - 22:11

Bon j'ai mis le copier-coller de ce que j'avais noté dessus sur un autre forum parce que j'ai la flemme de remagnier mon écrit Laughing Embarassed . Tout cela pour dire que j'ai bien aimé ^^

1914 .Le jeune Takashi passionné de musique et voulant en faire sa profession se voit contraint d'abandonner ce rêve faute de moyens. Il part enseigner dans une école de sourds et malentendants par dépit et parce que là , la musique n'existe pas .A son grand étonnement, le directeur de l'école lui demande de leur enseigner la musique mais de quelle musique parle t-il ?

Cette histoire est une fiction basée sur des faits réels

"Les plus de ce manga":

Conseillé par un vendeur d'une boutique de mangas pour le caractère émouvant de l'intrigue.
Je confirme donc cet avis: c'est une belle histoire , c'est touchant.
mais PAS SEULEMENT !! Parce que O. Yanamoto a réussi un double pari :

-D'une part, il arrive à travers son oeuvre à nous conter avec sensibilité mais aussi avec sérieux et précisions les évolutions (avant gardistes et régressives) ainsi que les différentes étapes de l'enseignement aux enfants sourds. A travers ce manga, nous découvrons les différentes méthodes d'enseignements, les conflits entre la méthode oraliste et le langage des signes . Mais il nous fait aussi découvrir le monde et les nombreuses difficultés auxquels est soumis un enfant présentant ce handicap; et d'une manière plus général pousse le lecteur à une certaine réflexion sur le handicap en lui-même et la manière dont notre société le traite au début du 19ème siècle (reflexion qui peut être aussi rapportée à nos jours)
Rien de révolutionnaire mais une double approche :
Une approche enseignante , théorique mais aussi humaine (reactions diverses des proches (refus déni du handicap de l'enfant/"acceptation" , épanouissement de l'enfant ...)

-D'autre part, en parallèle , il réussi à nous conter de manière succincte mais assez efficace l'histoire politico-sociale du japon en cette moitié de siècle .


Je précise qu'à la fin de chaque tome, il existe un petit dossier avec documents ou interview afin de compléter les différents éléments mentionnés dans son manga. L'histoire se basant sur des faits réels.
L'auteur lui-même a entrepris d'apprendre le langage des signes .


"Les moins de ce manga":


Il existe cependant quelques longueurs . Par moment ,nous pouvons avoir l'impression de lire un documentaire graphique mais ce sentiment n'est généralement présents que sur quelques pages.

Le graphisme, même si il est très précis et travaillé, ne m'a pas touchée . J'ai trouvé les personnages peu expressifs . La palette d'expression des personnages m'a semblé limité et si l'émotion passe à travers l'intrigue , le texte, elle n'est pas forcément accentuée par le graphisme . Élément très subjectif mais important pour moi puisque ce que j'apprécie tout particulièrement dans un manga: c'est la capacité du mangaka à nous faire ressentir , à créer l'émotion (peu importe la nature de cette émotion) à travers le graphisme (je n'aime pas que cela dans la manga! mais j'avais bien aimé la définition d'un spécialiste du manga dont j'ai oublié le nom: "le manga , c'est s'autoriser à ressentir " ou quelque chose comme cela).

Bon désolée, j'ai écrit un roman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'orchestre des doigts, Osamu Yamamoto
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seinen: L'Orchestre des Doigts - Série (4 tomes) [Yamamoto, Osamu]
» l orchestre des doigts
» Pluto d'Osamu Tezuka et Naoki Urasawa
» MA PRESENTATION : YAMAMOTO GENRUSAY
» doigts de sorcière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Momie Mangas :: La bibliothèque Manga :: Manga d'auteur-
Sauter vers: